Véronique Riches-Flores

Les données américaines plaident en faveur des « hawks »

Capture

Après sa communication très accommodante du mois de juin, les données en provenance des États-Unis ont tout lieu de créer l’inconfort du côté de la FED. Que redouter ?

Les données économiques sont sans équivoques, les risques immédiats sur la croissance sont en retrait par rapport à la situation qui prévalait depuis le début de l’année tandis que l’inflation est, indiscutablement, en hausse. Il sera, dans ces conditions, compliqué pour la FED de ne pas reconsidérer la nécessité de relever le niveau de ses taux d’intérêt d’ici la fin de l’année dans son communiqué de ce soir. De la fermeté avec laquelle ce verdict sera présenté dépendra dans une large mesure la réaction des marchés financiers, des cours des matières premières et des marchés des changes. Le risque d’un communiqué perçu comme « hawkish » semble relativement élevé.

… (Suite…) →

Le secteur automobile un vrai potentiel de hausse en cas de décrispation des marchés

1
Les résultats encourageants des entreprises du secteur automobile se soldent par un rebond très net des valeurs, notamment marqué par l’envol du titre Peugeot de plus de 7%, ce matin.
Au risque près des crispations que pourrait susciter un communiqué de la FED beaucoup plus restrictif que le précédent sujet sur lequel nous publierons notre analyse cet après-midi après les publications du jour, la configuration du secteur automobile européen semble plutôt encourageante pour les semaines à venir.

… (Suite…) →

De la démondialisation économique à la dé globalisation financière, un peu de lecture

001

Si le sujet, encore relativement tabou, de la démondialisation économique ne fait plus véritablement débat, on lui oppose souvent l’argument d’une poursuite de la globalisation financière. L’importance des liquidités internationales, largement dopées par l’action des banques centrales, rend de fait assez difficile la démonstration d’une dé globalisation financière qui, logiquement, devrait suivre la démondialisation économique.

Les données de la Banque des Règlements Internationaux relatives à l’évolution des engagements internationaux des établissements bancaires offrent une certaine illustration de l’influence de la raréfaction des échanges mondiaux sur l’activité internationale des, ainsi qu’illustré ci-dessous.

… (Suite…) →

Quid de la FED face à la rechute des matières premières ?

MP

Quid de la FED face au nouveau round d’assouplissement monétaire que préparent la rechute des MP et la montée des risques britanniques ?

Sur le papier, la FED aurait largement de quoi changer une nouvelle fois son fusil d’épaule et préparer le terrain pour une communication relativement « hawkish » au terme du FOMC de la semaine prochaine, tout du moins au vu des derniers chiffres sur l’économie américaine. C’est le propre, en effet, d’une gestion de court terme, assise sur un panier d’indicateurs plus ou moins définis, que d’être soumise à des contradictions répétées. Faute d’avoir su revoir son objectif d’inflation à la hausse, les va et viens incessants de la FED depuis le début de l’année l’ont déjà conduite à changer par trois reprises son fusil d’épaule, soit quasiment autant que de FOMC depuis janvier !

Sans doute est-ce, en l’occurrence, ce qui se prépare à nouveau pour la semaine prochaine car, avec un horizon d’analyse grosso modo mensuel, la cause est sans appel : emploi, consommation, salaires, inflation sous-jacente, record du S&P 500, BRexit sous contrôle de Theresa May, Chine de nouveau sous anesthésie de crédit… tout est potentiellement en place pour ?que la FED vienne à reconsidérer l’opportunité d’un relèvement de ses taux d’intérêt dès le mois de septembre.

… (Suite…) →

M. Draghi, répond discrètement à la question bancaire

banques

Minimum syndical de la part de la BCE qui, sans surprise, n’annonce aucune mesure de soutien supplémentaire ; ni extension de la période de Quantitative Easing attendue par certains, ni aucune indication sur les mesures à l’égard des banques italiennes au sujet desquelles il laisse à la Commission Européenne l’initiative d’appliquer la législation existante.

Ce dernier point a clairement déçu, les valeurs bancaires qui s’étaient reprises en fin de matinée, rebaissent brutalement au fil de l’intervention du Président de la BCE.

… (Suite…) →

Enquête INSEE, un peu de réconfort après les PMI

INSEE emplois services

Les résultats de l’enquête mensuelle de l’INSEE publiés ce matin sont globalement d’un meilleur cru que les derniers PMI, confirmant en particulier l’amélioration du contexte domestique malgré des déconvenues persistantes à l’exportation. … (Suite…) →

Warning sur le DAX, l’euro répond

dax

Le repli de l’indice ZEW du climat de confiance auprès des investisseurs allemands n’est pas de bon augure pour le DAX. En juillet, l’indice synthétique a cassé à la baisse le niveau de 30 points sur lequel il s’était stabilisé depuis le mois d’octobre, ouvrant la voie à un possible nouveau déclin au cours des prochains mois. Si les craintes à l’égard des conséquences du Brexit peuvent expliquer ce décrochage, principalement lié à la baisse de la composante sur les perspectives de cette enquête, l’indice composite risque néanmoins, au vu de son historique, d’avoir plus de difficultés à rebondir à partir de son niveau présent.

… (Suite…) →

Plus confiants, oui mais…

Sticky inflation US

Les développements intervenus au cours de la semaine écoulée ont ouvert la voie à une nette récupération des marchés boursiers internationaux avec pour conséquence la propulsion des indices phares américains sur de nouveaux records historiques et, dans leur sillage, un retour généralisé de l’appétit pour le risque. Après une clôture jeudi de l’indice MSCI monde sur un plus haut depuis le 1er décembre 2015, la tentation est grande de voir dans le regain de confiance de ces derniers jours les signes avant-coureurs d’une embellie durable des marchés mondiaux à l’heure, qui plus est, où les liquidités ne manquent pas.

Qu’en penser ?

… (Suite…) →