Beaucoup d’emplois, moins de salaires…Le rapport sur l’emploi de février devrait requinquer le dollar

C’est, a priori, le meilleur rapport que l’on pouvait escompter avec une solide vigueur des créations d’emplois en février (313K) et un mois de janvier révisé à la hausse (239K) sans stress d’inflation salariale :

  • la croissance annuelle des salaires est revue à la baisse 2,8 % en janvier et ressort à 2,6 % en février
  • le taux de chômage est stable à 4,1 % grâce à une remontée du taux de participation.

En d’autres termes, le rapport est favorable à la croissance sans obliger la FED à accélérer le pas en matière de hausse de ses taux. Si ce dernier argument a fait hésiter les marchés des changes dans un premier temps, il est toutefois fondamentalement favorable au billet vert ainsi qu’aux marchés boursiers. Si de telles tendances venaient à se poursuivre, elles permettraient sans doute de repentifier la courbe des taux. Pas d’emballement toutefois, les données américaines par ailleurs récoltées ces derniers jours ne sont pas aussi favorables…

Partager ceci :
Share