Ralentissement transitoire ou cassure ? Autopsie des premiers éléments de la croissance du premier trimestre des pays développés

Le ralentissement de la croissance des premiers mois de 2018 a surpris bon nombre d’observateurs après une fin d’année dernière sur les chapeaux de roues à l’origine d’un regain généralisé d’optimisme sur les perspectives 2018 et 2019. Les premières estimations de PIB du premier trimestre, maintenant à disposition, l’analyse consiste surtout à tenter de départir les éléments transitoires des facteurs potentiellement plus durables du ralentissement observé. De ce diagnostic dépendra, in fine, la sensibilité des prévisions du consensus aux données du premier trimestre. À ce stade, trois faits marquants ressortent des publications récentes :

  • un ralentissement généralisé des dépenses de consommation,
  • un tassement de la croissance de l’investissement des entreprises,
  • un coup d’arrêt à la croissance des échanges extérieurs.

Lire la suite

Partager ceci :
Share