Postview Inflation américaine: En ligne avec les attentes

L’inflation aux Etats-Unis en juin a accéléré à 2.9% en g.a. après 2.8% en mai. L’inflation sous-jacente s’est aussi tendue à 2.3% en g.a. contre 2.2% le mois précédent. Ces chiffres sont en ligne avec nos attentes et celles du consensus.

Comme attendu, les prix de l’énergie et de l’alimentation ont continué de se tendre.

•     Du côté de l’énergie, si les prix du gasoil sont stables sur le mois, l’impact des effets de base se traduit par une hausse en glissement annuel de 12%, contre 11.6% le mois précédent. Pour le mois de juillet, il est à craindre que ce facteur ne se reproduise : les effets de base restent positifs et les prix du gasoil se tendent depuis le début du mois.

•     Les prix de l’alimentation restent, comme pour la Zone Euro, en hausse, 1.4% en g.a. contre 1.2% le mois précédent. Une dynamique conforme à nos anticipations. Sur les prochains mois, celle-ci devrait se stabiliser et donc moins contribuer à la hausse de l’inflation.

L’inflation sous-jacente se tend mais le mouvement n’a rien à voir avec la guerre commerciale

La hausse de l’inflation sous-jacente en juin reflète essentiellement des tensions dans le secteur de la santé, de l’éducation ou des loisirs. Les évolutions mensuelles des prix dans ces secteurs sont traditionnellement difficiles à prévoir et peuvent être assez volatiles. C’est en particulier le cas pour les prix dans les loisirs (en hausse de 2.3% en g.a. après 1.8% en mai) qui peuvent être impactés par des décalages dans les dates des vacances. Ces facteurs contribuent à tendre l’inflation sous-jacente hors loyers à 1.4% en g.a., après 1.3%.

À ce stade, on ne décèle aucun impact de la guerre commerciale dans les prix. L’inflation des biens hors énergie, qui devrait être la plus touchée, ressort à -0.2% en g.a. (-0.3% en mai). Il est vrai que l’impact de la hausse des tarifs sur l’acier et l’aluminium interfère davantage sur les prix à la production. Quant à la récente hausse des taxes sur de nombreux produits chinois, elle n’a eu lieu que début juillet ; son impact sera scruté dans les prochains chiffres.

Au total, peu de surprise dans ce rapport de juin. L’inflation sous -jacente dérape légèrement mais cette dynamique n’est pas généralisée, restant très spécifique à certains secteurs. Donc rien de nature à changer la donne sur le scénario de remontée graduelle des taux de la Fed pour le moment.

Partager ceci :
Share

Laisser un commentaire