Au rythme où évoluent les PMI, la BCE pourrait bien, elle aussi, nous parler de surchauffe…

57,2 pour le PMI composite français du mois de septembre, 57,8 pour celui de l’Allemagne, soit, dans les deux cas une progression de deux points par rapport au mois d’août et des niveaux, sinon records, du moins les plus élevés depuis plus de six ans. De quoi convaincre que la conjoncture européenne se porte bien et assurément mieux que généralement envisagé, surtout après l’envolée de l’euro de ces derniers mois.

Lire la suite

Non classé