BMG février 2017 – Bourses, or, obligations ; un vent de poupe sur les actifs

L’amélioration de notre baromètre mensuel d’activité a marqué le pas en février sous le coup d’une dégradation quasi-généralisée des indicateurs de consommation et de données mitigées sur le front de la production et de l’investissement.
Notre indicateur synthétique de l’inflation a, quant à lui, poursuivi sa progression, à +1,5 après +1,6 en janvier, les évolutions étant dorénavant très semblables d’un pays à l’autre.

Réservé aux abonnés

Non classé