Champ libre pour la FED après le rapport sur l’emploi américain pour poursuivre ou suspendre le chemin vers la normalisation monétaire

La banque centrale américaine ne pouvait imaginer meilleur rapport sur l’emploi pour retrouver un peu de marges de manœuvre face à des marchés dubitatifs qui n’envisagent plus qu’à 13 % aujourd’hui la probabilité d’une hausse de ses taux directeurs en septembre et un diagnostic largement incertain quant aux tendances de fond d’une économie en bout de cycle.

Lire la suite (libre)

Non classé