Enfin des chiffres plus convaincants susceptibles de faire bouger le consensus en zone euro !

Si un mois ne fait pas le printemps, il peut faire un trimestre… et par voie de conséquence le consensus pour cette année…

Le début d’année a été marqué par l’inconfort d’une situation de très vive remontée du climat des affaires sans contrepartie en termes d’activité, notamment industrielle. Cette situation s’est soldée dans la plupart des cas par un tassement du sentiment des affaires qu’illustrent en particulier les PMI manufacturiers de ces trois derniers mois dans de nombreux pays à l’exception notable de la zone euro, où l’indicateur a poursuivi sa tendance vers ses plus hauts historiques.

Réservé aux abonnés

Non classé