Jay Powell, la petite phrase qui précise les choses

Le nouveau président de la FED prend les devants sur les chiffres d’inflation attendus demain : il veillera au risque financier 

À l’occasion d’une des cérémonies autour de son investiture, le nouveau président de la FED, a réaffirmé son intention de ne pas rompre avec la politique de Janet Yellen, confirmant la stratégie de normalisation graduelle des taux d’intérêt et de réduction du bilan de la FED ainsi que la préservation de l’essentiel des mesures de régulation financières, tout en veillant à leur efficacité maximale.

Intervenant dans un contexte de regain de nervosité des marchés financiers, le nouveau président de la FED en a profité pour donner de quelques indications sur sa vision du contexte en présence : « la FED sera en alerte à l’égard de tout développement de risques sur la stabilité financière ».

Entendez : la FED ne foncera pas tête baissée face à un risque présumé d’inflation si la volatilité des marchés financiers reste là où elle est. A ceux qui s’étonnaient de la sérénité des banquiers centraux face à la nervosité récente des marchés financiers, voilà qui précise les choses. La tension monte et les préoccupations financières semblent commencer à prendre le pas sur les craintes relatives au risque d’inflation ; de quoi contrer la montée des anticipations de hausses de taux de la FED et retenir celle des taux futurs, dans un contexte, qui plus est, de baisse persistante des cours du pétrole.

Les révisions à la baisse apportées aux estimations de l’inflation passée ne sont pas non plus pour attiser le spectre inflationniste. Quand bien même les chiffres de demain seraient plus élevés que prévu, J. Powell a pris les devants pour prévenir tout risque d’emballement.

Partager ceci :
Share