France-Allemagne, la production industrielle dans un mouchoir de poche

Les données publiées ce matin sur la production industrielle du mois d’octobre en France et en Allemagne semblent, en première lecture, contrastées, avec un rebond de 1,2 % de l’indice français contre un repli de 0,5 %de l’allemand. On aurait tort d’en tirer des conclusions hâtives. Non seulement, les évolutions respectives de l’activité industrielle entre la France et l’Allemagne évoluent très peu ces cinq dernières années mais la bonne nouvelle du rebond français est largement nuancée par la chute du mois de septembre. L’ensemble suggère, au mieux, une très faible croissance pour le quatrième trimestre dans chacune de ces deux économies.


Réservé aux abonnés

La production allemande chute, sans surprise !

Comme redouté, la situation conjoncturelle de l’Allemagne se détériore nettement en ce début d’année . En février, la production a enregistré un repli de 1,6 % par rapport au mois précédent, après une quasi-stagnation en janvier. Les conditions climatiques ayant sollicité un fort rebond de la production d’énergie, les résultats dans les autres secteurs sont plus mauvais encore. L’indice de référence de la production hors construction se replie quant à lui pour le troisième mois consécutif, enregistrant ainsi sa cinquième baisse en six mois…

Lire la suite…

Production industrielle allemande : -1,4 % en octobre après -1,2 % en septembre ; pas franchement en phase avec des PMI à 62,5 !

Les détails des commandes à l’industrie allemande avaient déjà soulevé les soupçons hier, avec une contraction inattendue des carnets en provenance de la zone euro. Les données de production de ce matin le confirment : les résultats effectifs de l’activité économique ne sont guère en phase avec les promesses envoyées par les indicateurs de sentiment ces derniers mois. En l’occurrence, la production industrielle n’a enregistré qu’un seul mois de hausse en cinq mois, en août. Le résultat est assurément décevant, au vu des indicateurs du climat des affaires, PMI et IFO qui, tous nous promettent ces derniers temps des lendemains enchanteurs.

Lire la suite…