La consommation des ménages américains, bien éloignée de celle des ventes de détail….

La consommation des ménages américains, bien éloignée de celle des ventes de détail….

La publication d’un rebond de 0,8 % des ventes de détail pour le mois de mai il y a deux semaines a largement entretenu le regain d’optimisme sur l’état de santé de l’économie américaine, malgré des distorsions importantes des composantes qui composent ce rapport, susceptibles de trouver leurs origines dans interférences de prix plus que tout autre chose. De fait, les dépenses de consommation des ménages américains n’ont pas augmenté en mai tandis que les données d’avril ont été revues à la baisse, de 0,4 % à 0,3 %.

 
 Vous connecter pour lire la suite…

Partager ceci :
Share